Un catcheur russe est super fort. Il a une prise spéciale qui s’appelle la prise du Bretzel: il t’attrape, te bloque, te tord dans tous les sens, tu te retrouves la tête en bas, tout tordu, tu sais plus où tu es et hop, tu as perdu le combat.
Un catcheur américain doit le rencontrer dans un match. Son coach le met en garde:
– Fais gaffe, petit, méfie-toi de la prise du Bretzel! Si jamais tu te fais prendre, c’est perdu: personne ne s’en est jamais sorti!
Le jour du combat arrive et, dès le premier round, Paf! Le Russe commence à faire la prise du Bretzel à l’Américain! Le coach, croyant le combat perdu, se prend le visage dans les mains, mais quand il relève la tête, il voit le Russe planer dans les airs, retomber lourdement sur le ring et l’Américain, exténué qui se relève tant bien que mal. Il gagne le combat.
Plus tard, dans les vestiaires, le coach demande à l’Américain:
– Mais comment t’as fait pour te sortir de la terrible prise du Bretzel?
Alors le catcheur lui explique:
– Ben voilà: d’entrée, il m’a fait la prise, j’ai rien compris, il a commencé à me faire des noeuds de partout, j’avais de plus en plus mal, j’étais la tête en bas, sur le point de m’évanouir… Quand soudain, devant moi, j’ai vu une paire de couilles. Je me suis dit que mordre dedans lui ferait lâcher prise, alors j’ai rassemblé mes dernières forces et, c’est dingue l’énergie qu’on peut avoir quand on mord ses propres couilles!

VN:F [1.9.22_1171]
Note: 5.0/5 (2 votes)
La prise du bretzel, 5.0 sur 5 basé sur 2 votes